Arc : Biocaméra 2022-03-14T17:16:48+00:00

BIOCAMÉRA (le rayon de la nature)

Il existe une analogie entre la photosynthèse et la photographie : dans les deux cas, la lumière produit des transformations chimiques qui laissent une trace visible, et ce n’est pas un hasard si les pionnier·e·s de la photographie se sont intéressé·e·s aux plantes.

L’ARC entend revisiter les principes qui sont à l’origine de la photographie en explorant des procédés entièrement naturels, autant pour la saisie et la fixation de l’image (procédés chimiques historiques) que pour le dispositif de prise de vue (caméra inspirée du vivant et/ou biologique voire complètement biodégradable). Il s’agit de considérer l’image photographique sous de multiples rapports : biologiques, écologiques, chimiques, optiques, physiques…

L’ARC comporte des modules d’expérimentation de différents procédés historiques de saisie et de fixation d’une image (cyanotype, papier albuminé, papier salé, gomme bichromatée, palladium, collodion humide…) et des modules d’expérimentation sur les dispositifs de prise de vue inspirés du vivant dans leur conception ou utilisant des matériaux d’origine biologique dans leur fabrication.

Enseignants porteurs du projet :
> Olivier Champagne, professeur de photographie (toutes les semaines)
> Olivier Perriquet, professeur et chercheur en art (semaines paires)