23|03|16
Light Matters

e|m|a|rencontre

Rencontre avec Joost Rekveld
23 mars 2016 — 18h00
Auditorium du 7
Ouvert à tous

Joost Rekveld est un artiste motivé par la question de ce que l’on peut apprendre d’un dialogue avec les machines. Dans son travail, il explore les conséquences sensorielles des systèmes qu’il conçoit, souvent inspiré par des regions oubliées de l’histoire de la science et de la technologie. Ses films, installations et performances sont des compositions qui documentent les mondes ouverts par les systèmes qu’il a inventés. Dans leur sensualité, ils forment une tentative pour parvenir à une compréhension intime et incarnée de notre monde technologique.
Dans sa conférence, Rekveld montrera la continuité de son travail à travers des medias diverses et des contextes variés. Il parlera de composition, des cercles vicieux et de la possibilité d’augmenter notre appareillage sensoriel.

Biographie

Les films abstraits de Joost Rekveld ont été montrés dans le monde entier dans un éventail de festivals et lieux de cinéma expérimental, d’animation ou d’autres types d’images en mouvement, comme par exemple le Rotterdam International Film Festival, Ann Arbor Film Festival, Tate Modern, Centre Georges Pompidou, et bien d’autres. Il est egalement l’auteur d’installations, et de projets en collaboration avec des compositeurs, ensembles ou orchestres, compagnies de théâtre, compagnies de danse et laboratoires artistiques.
Rekveld a une longue histoire dans l’organisation de programmes sur le cinéma d’animation abstrait, la musique visuelle ou sur l’interaction entre l’art et la science. Il donne des conférences depuis 1993, enseigne l’art interdisciplinaire depuis 1996, et de 2008 à 2014, a été directeur de l’ArtScience Interfaculty du Conservatoire Royal et l’Académie Royale des Beaux-Arts à La Haye.

www.joostrekveld.net

Visuel : image du film « #37 » de Joost Rekveld