Formation

Diplôme National d’Arts et Bac+5 :

la formation à l’Ecole Média Art

 

 

L’école Média Art du Grand Chalon propose un enseignement artistique (option Art, mention Médias). Elle délivre un Diplôme National d’Arts (DNA) de niveau Bac + 3 et prépare au Diplôme d’Enseignement Supérieur Média et Art (DESMA) de niveau Bac + 5.

 

S’attachant à « former des  créatifs et des créateurs », l’Ecole Média Art accorde une place essentielle aux enseignements pratiques pour permettre à ses étudiants de découvrir et de s’approprier un large panel de médias et de modes d’expression artistiques, pour les alterner et les combiner selon les besoins et les projets (céramique, découpe bois/métal, estampe, photographie, vidéo…).

 

Ce parcours à l’Ecole Média Art leur permet d’appréhender le monde l’Art. Il leur permet de prendre conscience d’appartenir à des communautés de chercheurs et de créateurs nécessaires et propices à leur intégration dans le monde professionnel.

 

 

Ξ Des Diplômes de l’Ecole Média Art au Diplôme National d’Arts

 

∴ DEMA 1 : Un pied dans l’Art

 

La 1ère année à l’Ecole Média Art à Chalon-sur-Saône est une année d’initiation.

 

Durant cette année, les étudiants suivent des cours pour découvrir des savoir-faire techniques (peinture, dessin, graphisme, son, sculpture…) et pour enrichir leurs connaissances théoriques dans le domaine artistique (sémiologie, sociologie, histoire de l’art…). Ils participent à des voyages d’études, des workshops, des conférences et autres manifestations organisés par l’Ecole d’Art.

 

Les étudiants participent également à des Projets de recherche et de Création (PRC) et à des Axes de Recherche – Créations (ARC). Ces immersions dans la « Recherche artistique » permettent à l’étudiant de construire son cheminement artistique, de s’engager de manière réfléchie dans le champ de l’Art et de développer une forme de curiosité et d’ouverture d’esprit.

 

L’assiduité et la capacité à se mettre au travail sont des qualités appréciées et évaluées pour l’obtention de cette année.

 

∴ DEMA 2 : L’année du stage et du développement du regard critique

 

La 2è année à l’Ecole Média Art fortifie les bases acquises en 1ère année. La sensibilisation se fait acquisition, l’ouverture devient analyse et les processus s’enclenchent plus aisément.

 

Tout au long des cours, des projets ou des axes de recherches et créations (PRC et ARC), des workshops et des conférences, les étudiants développent leur regard critique, apprennent à gérer leurs activités de manière à la fois collective et autonome. Les étudiants commencent à tracer leur chemin tout en contribuant à la vie commune de l’école.

 

Cette 2è année offre la possibilité de stages dans des établissements culturels, des entreprises, dans les métiers d’art ou auprès d’artistes. Sorte de compagnonnage, l’étudiant peaufinent la technique dans les milieux professionnels et éprouvent ses recherches théoriques sur le terrain. Le stage peut s’effectuer en plusieurs temps et n’excédera pas un mois. Il peut être effectué en début de 3è année. Il est évalué en fin de 3è année pour le décernement du Diplôme National d’Art.

 

∴ DEMA 3 : L’année du « Mémo » et du Diplôme National d’Art.

 

L’étudiant dispose de cette 3è année pour fonder, construire et conduire son projet personnel. Pour cela chaque semaine, il se prête à des exercices d’accrochage, de médiation et d’écriture. L’étudiant doit se manifester avec un projet singulier, doté de qualités plastiques, techniques et symboliques.

 

Il rédigera un « Mémo » de 5 à 10 pages pour présenter son œuvre.

 

En fin d’année, il passera son Diplôme National d’Art (DNA) devant un jury composé d’un représentant de l’école et de deux invités qualifiés extérieurs à l’établissement.

 

Le passage en année 4, année de préparation au Diplôme d’Enseignement Média et Art (DESMA), ne se fait pas automatiquement. L’étudiant désireux de poursuivre ces études d’art doit présenter un pré-projet de recherche et un projet artistique à la commission de passage

 

Des évaluations en crédits (ECTS)

 

Chaque enseignement fait l’objet d’une évaluation noté de 0 à 20. L’évaluation est la prérogative des enseignants tout au long du semestre : travail, contrôle continu, examens oraux, accrochages, etc… L’assiduité, la capacité de se mettre au travail, la constance dans l’effort sont des qualités attendues, évaluées et appréciées tout au long de l’apprentissage. Un indicateur d’assiduité est forcément appliqué à la note. Ces notes sur 20 sont converties en crédits (ECTS) qui valident des Unités d’enseignements et des Unités de cours.

 

 

≡ Après le Diplôme National d’Art,
la prépa au Diplôme d’Enseignement Supérieur Média Art

 

∴ DESMA 4 et DESMA 5 : deux années de recherche en art

 

Durant ces deux années, l’étudiant poursuit son projet plastique, lui donne de l’ampleur et du corps. Il l’accompagne d’une réflexion théorique par un travail écrit de mémoire sous la conduite d’un professeur référent, enseignant-chercheur ou doctorant.

 

Les deux moments clés de ces années de recherche sont la soutenance de mémoire (20 minutes) et la présentation du projet plastique (40 minutes).

 

Si la forme du mémoire est laissée à la libre invention de l’étudiant, dans son écriture, des attendus universitaires s’imposent : méthodologie de recherche, appareil critique, corpus d’analyse.

 

Le jury du DESMA est composé de cinq membres : un représentant de l’école qui accompagne les étudiants au diplôme et quatre personnalités qualifiées extérieures à l’établissement. L’un d’entre eux est un docteur qui évaluera le travail de mémoire. C’est le seul membre du jury qui a accès au mémoire et se trouve présent pour les deux soutenances.