Hold the line : atterrissage prévu à l’Espace des arts

Du 30 janvier au 14 février 2020, deux anciennes étudiantes de l’école d’art du Grand Chalon exposent à l’Espace des Arts, scène nationale. Cette exposition est l’aboutissement d’un travail débuté à l’école dans le cadre de leur DESMA 4 et DESMA 5. Voici leur histoire au départ de Chalon-sur-Saône…

Anna et Valeriya se sont rencontrées en 2018 à l’école média art de Chalon. Venant respectivement d’Allemagne et de Russie, les deux étudiantes ont passé plusieurs années en France pour étudier notamment via le programme ERASMUS et obtenu le DNSEP –  Diplôme national supérieur d’expression plastique. Après ce diplôme, elles ont choisi l’école média art du Grand Chalon pour développer un projet personnel.

Valeriya qui avait passé ses trois premières années à l’école d’art de Chalon, avant un master à Valenciennes, a choisi de revenir dans l’école chalonnaise « pour l’énergie, la qualité des enseignants, qui sont de vrais professionnels et de grands artistes ».

Même constat pour Anna qui, après des études dans le design textile à Hambourg et Mulhouse, avait envie de se libérer d’un cadre se donner du temps avant le grand plongeon dans la vie active.

Les deux jeunes artistes, ont alors décidé de se lancer dans un projet commun et croiser leurs pratiques respectives –  l’image pour Valeriya, la matière et la couleur pour Anna. Dans cette aventure artistique, elles ont apprécié la liberté qui leur a été donnée et le soutien de leur professeur, le plasticien Evariste Richer. « Cette année post-diplôme a été un peu un pont entre les études et la vie professionnelle. Une transition en douceur ».

Aujourd’hui, Anna a été recrutée à Paris chez Véja, la célèbre marque de chaussures éthiques. Valériya travaille quant à elle, au musée d’art contemporain de Lyon et peaufinent les derniers détails de l’exposition de leur travail commun prévue au Vivarium de l’Espace des Arts en ce début d’année 2020.

Hold the line
Anna Reihlen et Valeriya Malinova
Vernissage le 30 janvier en plein air à partir de 17h30

Le travail commun de Valeriya et Anne sera marqué par l’intérêt pour la technique de l’autre, de la prise de distance par rapport à leur propre technique, l’envie d’apprendre et de partager ses savoirs.

Dans une discussion continue qui s’étale sur plus d’une année, elles ont donné place au hasard, se laissant guider par les événements et essayant de s’adapter de manière souple et ouverte aux situations rencontrées.

Ainsi, elles ont traduit leur questionnement de l’espace et des mémoires par un « geste obsédé » et ont tracé une ligne entre les deux lieux de départ pour leur arrivé en France : Hambourg dans le cas de Anna et Moscou pour Valeriya.

Les coordonnées obtenus par Google Maps, 55.542597 23.554597, indiquaient un point sur la carte, quelque part en Lituanie. L’envie de se rendre sur place et de découvrir ce qui les attendait derrière ces coordonnées insignifiantes et signifiantes en même temps, fut le point de départ pour un voyage réalisé en Mai 2019.

Du 30 Janvier au 14 Février leur exposition aura lieu dans la Vitrine de l’Espace des Arts, Vivarium, où les résultats de cette année seront montrés sous forme de vidéos, pièces textiles, objets collectés, mots et lumières.

2020-01-24T17:01:38+00:00 janvier 15th, 2020|Autre|