15 03 2015
Récupérer

des lectures et des manipulations
5 mars – 18h — Galerie éof – Paris
entrée libre

A l’occasion de la parution de Récupérer
les Editions des Petits Matins et la Galerie éof vous invitent à des lectures et des manipulations de
Récupérer
avec Elizabeth Willis, Anne Portugal, Vincent Broqua ainsi que Garam Choi, Olivier Perriquet et Jacques Vannet (concepteurs du site recuperer.lu), et d’autres encore…

Sorties dans le divers, Récupérer de Vincent Broqua mène des enquêtes, écrit des corps, des lettres, des phrases, trame des écrans, des films. Il s’expose à la contrebande.

Double Change -> Récupérer

02 03 2015
I’m A Passenger

Exposition 

Résonances du festival Chalon Tout Court
03 et 04 mars, de 14h à 18h — Espace des Arts
entrée libre

Resonances 2015

Cette exposition “I’m A Passenger”, dans le cadre des Résonances du festival Chalon Tout Court, s’empare de la thématique artistique du Journal Filmé, et regroupe les pièces des créateurs de l’Ecole Supérieure Média Art Fructidor.

chalontoutcourt.com

21 02 2015
Portes Ouvertes + Concours dema 2015

visuel portes ouvertes emafrutidor 2015

Les inscriptions au Cursus dema sont ouvertes.

-> INSCRIPTION en ligne

PORTES OUVERTES

Vendredi 20 & Samedi 21
De 10h00 à 18h00 :

Cursus d’Enseignement Supérieur, 24 rue Fructidor:

  • Découverte des Sudios et Labos,
  • Présentation des travaux des étudiant(e)s de 2ème année
  • Visite de la bibliothèque

Atelier bois-métal, 7 rue Leschenault de la Tour:

  • Visite de l’atelier de productions; Présentation de travaux d’étudiant(e)s de 3ème année – salles de cours
  • Démonstration sur le système d’impression RISOGRAPHIE

Siège Administratif, 34 rue Fructidor:

  • Présentation des travaux des étudiant(e)s de 2ème année
  • Exposition « La chaise revisitée » – Cour Intérieure
  • Visite de l’atelier Céramique, démonstration
  • Programme Vidéo – Studio Photo et Studio Son
  • Présentation/Démonstration de l’imprimante 3D – Grapholab
  • Rencontre avec l’association d’étudiants, « MADE »

Samedi 21
Siège Administratif, 34 rue Fructidor:

14h30
Intervention du Directeur de EMA, Dominique PASQUALINI et du Directeur des Etudes, Jacques VANNET : «Présentation du cursus d’Enseignement Supérieur, annonce de l’ouverture d’une classe préparatoire»

15h00
Accueil des participants autour d’un « pot de bienvenue »

 

Concours d’entrée
et
commission d’équivalence :

  • Session n°1 = les 11 et 12 mai 2015 
  • Session n°2 = les 7 et 8 septevmbre 2015

Ecole supérieurs média art classe préparatoire

L’ECOLE MEDIA ART du Grand Chalon ouvre, pour la rentrée universitaire 2015-2016, une classe préparatoire publique.

12 02 2015

Haut-parleur, voix et miroir…

e|m|a|rencontre

Rencontre avec Lionel Marchetti
12 février 2015 10h-12h —  Conservatoire de Musique
ouvert à tous

Comment enregistrer un son ? Que veut-il “dire”, une fois capté par le microphone et diffusé au travers de la membrane du haut-parleur ? Un son dans l’espace, un phénomène sonore que l’on écoute avec son corps, ses oreilles est-il toujours le même passé le filtre, le masque de la membrane haut-parlante ?

Biographie

Lionel Marchetti (1967) est un compositeur français de musique concrète, également improvisateur (électronique, instruments analogiques et numériques divers – avec haut-parleurs modifiés), interprète acousmatique ainsi que plasticien artiste sonore et poète écrivain.

http://lionelmarchetti.bandcamp.com

05 02 2015
Cinégénie du téléphone

e|m|a|rencontre

Rencontre avec Dork ZABUNYAN
5 février 2015 10h-12h — Nicéphore cité
ouvert à tous

Two Lovers (2008) de James Gray
Two Lovers (2008) de James Gray

Le téléphone est omniprésent dans l’histoire du cinéma, et ses usages engagent des choix de mise en scène qui varient avec les époques et les appareils (fixe, mobile ou portable). Reposant sur une dialectique qui le définit en propre – entendre son interlocuteur sans le voir –, le téléphone permet aux réalisateurs d’accroître le suspense d’une intrigue, d’augmenter la dramatisation d’une séquence ou encore d’accentuer la désorientation spatiale d’un personnage qui parle un combiné à l’oreille. L’intervention privilégiera justement ces cas où l’emploi du téléphone dans un film engendre une vision de l’espace où les repères se brouillent, où la perception naturelle n’est plus opératoire. Ainsi, il apparaîtra que le téléphone, dans la variété de ses apparitions filmiques, transforme le cinéma comme art du temps en un art de l’espace aux potentialités formelles insoupçonnées.

Biographie

Dork Zabunyan est maître de conférences HDR en cinéma à l’université de Lille. Il dirige la collection « Logique des images » aux éditions Bayard et collabore régulièrement à différentes revues comme Art Press, Trafic, les Cahiers du cinéma ou Critique.

02 02 2015
Hors Pistes – 10ème édition

Projection

Reflet
Damien Jibert et Pablo Albandea
2 février 20h – Centre Pompidou Paris

Reflet-Damien_Jibert

«Reflet», c’est le nom du village auquel les deux artistes ont donné naissance sur le net et qui vivra en temps réel et de manière autonome. Un village dont l’étrangeté se découvre peu à peu par le visiteur, qui peut entrer en interaction avec certains des habitants. On peut le visiter ici: refletvillage.com

Pour Hors Pistes, Damien Jibert et Pablo Albandea déclinent ce site internet à l’échelle d’une salle de cinéma. Le village est présenté sous la forme d’un film performance, à l’intérieur duquel les spectateurs peuvent découvrir les histoires des personnages principaux du début jusqu’à la fin.

En parallèle de cette projection, un comédien interprète Joël, un personnage disparu de Reflet depuis plusieurs années. Il raconte aux spectateurs son expérience du village et met en relief les problématiques que pose cet espace-village virtuel.

Damien Jibert et Pablo Albandea ont développé ensemble depuis plusieurs années un intérêt  sous toutes ses formes, allant du cinéma classique à la culture internet en passant par le jeu vidéo.

Ce Solo Show fait suite au concours InRocks Lab. Le laboratoire de découvertes «Sosh aime les inRocKs lab» a en effet lancé en 2014 une nouvelle discipline: la création vidéo. Un concours dédié aux artistes et réalisateurs émergents, ouvert à des formats divers sans contrainte de thème ni de durée. Le Prix spécial, décerné à Damien Jibert et à son journal grinçant, récompense le travail d’un étudiant ou jeune diplômé, en partenariat avec Hors Pistes, l’Association nationale des écoles supérieures d’art (ANdÉA) et La Fémis. lesinrockslab.com

Reflection “Reflection” is the name of a town that the two artists have created online. It lives independently of its creators, in real time. The strangeness of this village soon becomes clear to each visitor, through interacting with the residents. Damien Jibert and Pablo Albandea transform the world of the website into a cinema space for Hors Pistes. The village is presented in a film performance, where spectators experience the characters’ stories from beginning to end.

[ En coproduction avec le concours « Sosh aime les inRocKs lab »]

+

Dimanche 1er févirier 17h
Projection de Journal de Damien Jibert

Work in Progress
(depuis 2012) / France / 10-20 min. par épisode
Journal intime en animation low-fi. Sans chronologie, sans contrainte, ni autocensure.

_

damien-jibert.blogspot.fr

Les Inrocks

Festival Hors Piste

29 01 2015

La machine à écrire expérimentale

e|m|a|rencontre

Rencontre avec Isabelle Krzywkowski
29 janvier 2015 10h-12h — IUT Amphi A
ouvert à tous

 

Le rôle du medium dans la littérature fait aujourd’hui l’objet d’une réévaluation, non seulement dans le prolongement de l’affirmation de Marshall McLuhan selon lequel « le medium est le message », mais en considérant plus largement la place et la part du medium et de l’état « technologique » de la société dans le travail de création.
La conférence partira de l’hypothèse que la pratique expérimentale portée par les avant-gardes repose précisément sur cette conscience nouvelle du medium et des mutations médiologiques, et sur la volonté d’en explorer les potentialités. Elle s’intéressera donc à l’usage et à l’influence des diverses « machines à écrire » du XIXème siècle à nos jours, dont elle présentera et analysera certains cas de figure.
Cette réflexion concernera principalement des pratiques littéraires, mais vise, dans le cadre de la discussion qui suivra, à la confronter aux approches des plasticiens, pour lesquels la question du medium a toujours été plus centrale.

Biographie

Isabelle KRZYWKOWSKI est professeur de littérature générale et comparée à l’Université Stendhal-Grenoble 3 et dirige le Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI). Depuis plusieurs années, elle a orienté ses recherches vers les avant-gardes historiques (« Le Temps et l’Espace sont morts hier ». Les Années 1910-1920. Poésie et poétique de la première avant-garde, Paris, Éditions L’Improviste, 2006) et les relations de la littérature, des arts et des technologies (Machines à écrire. Littérature et technologies du XIXe au XXIe siècle, Grenoble, ELLUG, 2010), autour de la question plus générale des littératures expérimentales internationales.
Elle fait en effet l’hypothèse que l’expérimentation littéraire a partie liée avec l’exploration d’un medium (quel qu’il soit), et que cette approche est particulièrement manifeste dans les moments de mutation technologique. C’est dans ce cadre qu’elle s’est intéressée aux littératures numériques. Elle envisage le rapport des arts aux technologies comme un processus d’appropriation qui, à la fois, met en forme un imaginaire des techniques et détourne leur sens, pour permettre de les penser.

19 12 2014
Rencontre avec France Mourey

e|m|a|rencontre

Rencontre avec France Mourey
19 décembre 2014 10h-12h — 34 – Idéelab
ouvert à tous

Phrenologychart

Rencontre intiée dans le cadre d’un projet de recherche à emafructidor

France Mourey nous exposera les enjeux sociétaux liés au vieillissement dans notre société. Seront abordés : les effets du vieillissement sur le mouvement et l’équilibre, les recherches sur l’utilisation de stimulations  visuelles et auditives au premier stade de la maladie d’Alzheimer, le développement d’outils utilisant les nouvelles technologies, l’utilisation de l’art-thérapie  dans la population âgée.

Biographie

France Mourey maitre de conférences à l’université de Bourgogne, unité INSERM U1093 cognition, action, et plasticité sensori-motrice. Auteure d’une thèse sur les effets du vieillissement sur la posture et le mouvement, titulaire de l’Habilitation à Diriger la Recherche. Coordinatrice d’un projet de l’agence nationale de la recherche sur Maladie d’Alzheimer et Motricité Implicite amenant des développements technologiques dans le domaine de l’image et de la réalité virtuelle.

Précédemment nombreuses études cliniques sur les troubles de l’équilibre et la chute chez le sujet âgé.

Recherches appliquées dans le champ des pratiques gérontologiques.

18 12 2014
Musique et document sonore

Rencontre avec Pierre-Yves Macé
18 décembre 2014 10h-12h — Conservatoire de Musique
ouvert à tous

phonographe

Depuis l’invention en 1877 du phonographe par Edison, il est devenu possible d’archiver, c’est-à-dire de conserver et de mobiliser ce qui jusqu’alors échappait à toute objectivation : la collection infinie des sons du monde. Au même titre que les photographies ont constitué des « pièces à conviction pour le procès de l’Histoire » (Benjamin), les phonogrammes ont pu documenter toutes sortes de phénomènes sonores : paroles d’individus célèbres, environnements naturels et urbains, musiques exotiques…

Paru en novembre 2012 aux Presses du réel, le livre de Pierre-Yves Macé, Musique et document sonore, étudie l’impact de cette problématique documentaire dans le champ de l’œuvre musicale. Très largement balisée dans le domaine des arts visuels, cette question reste assez peu traitée dans celui des arts sonores et particulièrement la musique.

Elle s’articule ici autour d’un choix d’exemples très divers empruntés à la musique contemporaine et à l’art sonore (Steve Reich, Heiner Goebbels, Luc Ferrari, Luigi Nono, Gavin Bryars, Christian Marclay, William Basinski…). Volontiers décrit comme un paradigme de l’art autonome, l’objet musical n’en est pas moins poreux, au même titre que toute œuvre d’art, à ces éléments « impurs » venus du dehors, qui introduisent du jeu dans l’ordre institué de la syntaxe musicale. Depuis le montage critique jusqu’au field recording en passant par l’anecdote ou la vignette hyperréaliste, le document sonore offre un terrain d’expression à une variété de pratiques jusqu’alors inédites dans le champ musical.

La conférence Musique et document sonore s’appuie sur les problématiques soulevées et les exemples cités par le livre pour en proposer une synthèse illustrée et documentée. Elle invite à un parcours transversal des différentes pratiques contemporaines liées à la problématique documentaire.

Biographie

Il est né en 1980, vit et travaille à Paris. Il est l’auteur de 6 disques parus sur les labels Tzadik, Sub Rosa, Brocoli et Orkhêstra. Il collabore avec les musiciens Morton Subotnick, ON (Sylvain Chauveau, Steven Hess), les écrivains Mathieu Larnaudie, Philippe Vasset, Christophe Fiat, Joris Lacoste, les chorégraphes Anne Collod, Fabrice Ramalingom, Marinette Dozeville.

Entre 2007 et 2011, il collabore au collectif pluridisciplinaire l’Encyclopédie de la parole. En 2013, il compose des virgules radiophoniques pour l’émission « Boudoirs et autres » de Gérard Pesson sur France Musique. Il écrit pour les revues Mouvement, Accents, Labyrinthe, La Nouvelle Revue d’esthétique. Soutenu en 2009 à l’Université de Paris 8, son doctorat de musicologie paraît aux Presses du réel en 2012 sous le titre Musique et document sonore.