20 02 2015
Portes Ouvertes dema 2015

Portes ouvertes :

  • vendredi 20 et samedi  21 février 2015
    10h00 – 18h00

.

08 12 2014
Workshops x4

Du 8 au 14 décembre 2014
4 workshops

_

PALUNDROME
workshop avec Lionel Palun

palundrome11

Lionel Palun propose un workshop autour de la pratique de l’image jouée et interprétée en direct. On y travaillera principalement le feedback vidéo et ses interactions avec la lumière.

Chaque participant pourra s’il le souhaite y ajouter toute autre forme de mise en abîme et de processus cannibale (larsen sonore, miroirs, photocopies, etc…)

Un rendu public sera proposé en fin de semaine.

Biographie

Il a un parcours universitaire de physicien : ingénieur de l’ENSPG (Physique) et docteur de l’UJF (nanoélectronique). Il a travaillé 2 ans comme enseignant chercheur à Grenoble au LPCS (électronique).  Après une rencontre avec la danse contemporaine et en particulier le travail de la Cie Pascoli, il bifurque vers une recherche singulière autour du rapport entre l’image et la scène, visant à faire de ce média un acteur à part entière du spectacle, au même titre que la danse, le texte, le son ou la lumière.

Lionel Palun est co-fondateur de l’association 720 Digital, membre de la collégiale du 102, membre du comité de rédaction du magazine trimestriel Revue & Corrigée et a été membre pendant 5 ans du conseil d’administration deCitéDanse.

http://www.lionelpalun.com

« Coloriage Millimétré »
workshop avec Serge Comte

IMG_0202

À l’aide de crayons à papier (HB) et/ou de crayons de couleurs (6 couleurs) nous réaliserons des images d’origine digitale sur du papier millimétré de formats différents (A4, A3 et A2). Comme de véritables imprimantes humaines, nous colorierons, millimètre par millimètre, seconde après seconde.
Le but de cet atelier sera en premier temps de réfléchir au choix de l’image que l’on va reproduire, pas si facile de nos jours avec les quantités d’images agglutinantes. Puis expérimenter un travail de concentration, de patience, accompagné par le plaisir de voir les choses apparaitre petit à petit, précieusement, précisément sans forcément être de grande qualité. Enfin nous pouvons imaginer une présentation des travaux en fin d’atelier malgré la probable possibilité que rien ne sera fini.

BACK TO BASICS
workshop avec Davide Bertocchi

manifesto-workshop

Il s’agit d’un statement, un manifesto ! Les étudiants sont invités à travailler d’une façon complètement libre mais totalement “off-line”, pas d’ordinateurs, pas de Google, pas d’Internet, etc.
C’est assez strict, c’est une condition nécessaire.

Comme a dit David Byrne : “The Internet will suck all creative content out of the world”

C’est une provocation, mais ils pourront utiliser tout le reste, les idées, le monde, la ville, les objets, les livres, les corps, les textes, (quelque exceptions pour les vidéos ou photos mais pas d’dition avec ordinateur).
Bref, je voudrais qu’ils travaillent d’une façon différente de la “normalité” et se lancer dans une quête aux idées autour de la vie.

_

Reflet-en-Plaine
workshop avec Damien Jibert et Pablo Albandea

tournage reflet

Les villageois de Reflet-en-plaine ne sont pas des personnages comme les autres, bien que leur quotidien soit monotone, répétitif et ennuyeux. Ils ont tous des histoires à raconter, des histoires étranges, décalées, absurdes. Il semblerait qu’un mystère plane au dessus du village…

Durant une semaine de tournage en studio, nous capturerons ces personnages incarnés par vingt-cinq comédiens. Le produit final sera un film interactif de 24h diffusé en boucle sur Internet.

Ces quelques jours seront l’occasion de travailler en équipe : assistanat à la réalisation et à la prise d’images ; gestion des données, costumes, accessoires et maquillage ; régie, accueil des comédiens…

 

05 12 2014
Vibrations

Exposition de peinture/vidéo
Du 5 au 13 décembre 2014 — Chapelle du Carmel
Vernissage le jeudi 4 décembre à 18h
entrée libre

FINAL

Les étudiants de 2ème année exposent à la Chapelle du Carmel les travaux réalisé avec Christine Vadrot et Armèle Portelli.

Marie ROLAND, Lisa ROBERT, Garam CHOI, Quentin RIGNAULT, Thomas BOUSSAID

27 11 2014

Rencontre avec Thierry Pozzo

e|m|a|rencontre

Rencontre avec Thierry Pozzo
27 novembre 2014 9h30-12h — Nicéphore Cité
ouvert à tous

Thierry Pozzo

Thierry Pozzo abordera sous une double perspective, artistique et scientifique, le concept de cognition motrice et du couplage Perception-Action. L’art figuratif et abstrait sera présenté à l’éclairage des neurosciences et de la phénoménologie.

Biographie

Thierry Pozzo est professeur de neurosciences à l’université de Bourgogne et membre senior de l’institut Universitaire de France. Son projet de recherche consiste à étudier les principes d’organisation de la motricité humaine et à identifier les mécanismes physiologiques sous-jacents. Les axes développés tiennent compte de récentes avancées
en neurosciences qui suggèrent un étroit couplage entre Action et Perception. Comment le système nerveux intègre les forces externes comme la gravité dans la commande motrice ? Ces questions sont traitées selon l’approche computationnelle, les simulations numériques et l’expérimentation conduite avec des sujets sains, des astronautes
et des patients souffrant de déficiences motrices. Les adaptations sensorimotrices sont étudiées lors de modifications intrinsèques et extrinsèques afin de mettre au point des solutions thérapeutiques utilisant la plasticité de la commande motrice. L’ensemble des travaux réalisés s’appuie sur l’hypothèse que la cognition est motrice car dépendante du système moteur. La recherche est conduite au sein de l’unité INSERM 1093 Cognition-Action et plasticité cérébrale.

24 11 2014
Reflet – Web fiction interactive

Présentation du projet de Damien Jibert et Pablo Albandea
Lundi 24 novembre à 18h
Nicéphore Cité, Salle de diffusion
entrée libre

Fiche presse Reflet

Reflet est un film interactif de 24h diffusé en boucle sur internet. Reflet est un village figé, bloqué dans le temps et dans l’espace. Il est impossible pour ses habitants d’en sortir. Leur quotidien est monotone, répétitif et ennuyeux. Très rapidement, on se rend compte que les villageois de Reflet ne sont pas des personnages comme les autres. Ils ont tous des histoires à raconter, des histoires étranges, décalées, absurdes. Il semblerait qu’un mystère plane au dessus du village.

Le projet fait suite au prix spécial remporté par Damien Jibert lors du concours des Inrocks Lab2014. Il a fait partie des finalistes grâce à son projet « Journal » en 6 parties , work in progress, primé également au concours des Ecoles d’Art du grand Est. Il est aujourd’hui soutenu par le Centre Pompidou et sera diffusé pour le festival Hors Piste à Paris lors d’une unique séance le 2 février 2015.

Le village prend la forme d’un site internet constitué de plusieurs plans fixes. Une interface simple permet au visiteur de se déplacer entre les différents plans fixes qui constituent le village. Chacun de ces tableaux est une vidéo synchronisée avec le temps réel, ainsi si le visiteur se connecte au site la nuit, il découvrira le village endormi. La seule interaction qu’a le visiteur avec ce lieu est ses différents déplacements et horaires de visite. La vie du village se déroule sur un jour complet, c’est-à-dire 24h. Les personnages sont incrustés sur ces plans en post-production. Ils apparaissent ponctuellement sur les plans selon la narration.

Le village de Reflet-en-plaine est d’abord un questionnement sur l’autonomie de l’œuvre après sa création. Par sa forme -un site internet interactif-, le projet vise à acquérir une visibilité et une liberté qui deviendront indépendantes de l’artiste et d’un quelconque lieu d’exposition. La forme du site internet permet au film de se dérouler en dehors de tout spectateur. Le monde ainsi créé fonctionne comme une unité mécanique et numérique perpétuelle où les personnages évoluent selon des actions programmées et répétitives.

Interview de Damien Jibert sur France Culture par

20 11 2014
Projection et présentation

e|m|a|rencontre

Rencontre avec Brout Emilie / Marion Maxime
20 novembre 2014 10h-12h — Nicéphore Cité
ouvert à tous

derives_ebmm_4

Émilie Brout & Maxime Marion présenteront une sélection de pièces récentes, entrecoupées de projections, autour du thème de la mémoire individuelle et collective en regard des réseaux. À partir de collections de documents qu’ils créent ou récupèrent sur le web, le duo d’artistes interroge de manière sensible les modalités de circulation, les moyens de diffusion et l’histoire des données en ligne. Ils exploitent indifféremment scènes cinématographiques fameuses et images d’internautes comme matériau brut, qu’ils détournent et rejouent afin de générer autant de nouvelles fictions. Ils tissent ainsi des liens entre ces documents hétérogènes – que ce soit par un jeu de correspondances formelles avec Blink ou la présence de leur propre corps avec At The Right Place par exemple – et mettent en évidence ce qui relève du commun et de l’archétypal dans les médias (films génératifs Clichés et Dérives, image la plus vue au monde traitée dans Bliss…), activant chez le regardeur un nouvel espace-temps, sorte de hors-champ à la fois intime et partagé.

Biographie

Depuis 2009, la démarche d’Émilie Brout & Maxime Marion (nés en 1984 et 1982, vivent et travaillent à Vincennes) repose sur une pratique de la réappropriation. Questionnant le rapport que nous entretenons avec les images et les réseaux, ils réalisent des œuvres qui, par un jeu de va et vient entre univers analogique et numérique, visent à donner du relief aux données qu’ils collectent sur le web (photographie vernaculaire, extraits cinématographiques, etc.).

19 11 2014

SUREXPOSÉS

Workshop avec Matthieu Doze
Mercredi 19 novembre, 10h-18h — l’Espace des Arts

Modulor

Quel corps ? Pour quoi faire ?

L’atelier se déroulera in situ dans les murs de l’Espace des Arts dont l’architecture est emblématique d’une certaine époque, mais aussi en regard de son aménagement actuel et de l’exposition qui y est présentée. Nous chercherons à conduire un travail qui mette en jeu le corps dans ce contexte spécifique en s’appuyant sur un certain nombre de marqueurs choisis dans l’histoire du XXème siècle, dont l’histoire de l’art et celle de l’architecture.

Biographie

Matthieu Doze est d’abord interprète de danses contemporaines depuis 1987, puis coopère aussi bien avec des plasticiens, des cinéastes, des metteurs en scène, des musiciens, des photographes…
Son travail cherche à projeter le corps, ses mouvements, ses gestes, dans des espaces singuliers toujours soucieux d’ici et de maintenant, de poétique et de politique, à travers des performances, des installations, des films, des partitions sonores…

13 11 2014
Fonction de l’imagination matérielle dans les Arts Plastiques

e|m|a|rencontre

Rencontre avec Michèle Pichon
13 novembre 2014 10h-12h — Nicéphore Cité
ouvert à tous

Le concept d’Imagination matérielle est emprunté à Gaston Bachelard. Il design une forme d’imagination créatrice qui trouve la source des ses images dans le monde des matrices élémentaires (air, eau, terre, feu). Comment le plasticien exprime -t-il cet univers ornirique par le travail d’une matière propre à la forme d’art qu’il a choisie? Comment met-il en accord matière travaillée et matière imaginée ?

_

Biographie

Agrégée de Philosophie – Docteur en Philosophie Professeur de Philosophie jusqu’en 2007 Publications aux Editions L’Harmattan:

  • Esthétique et Epistémologie du Naturalisme abstrait: Avec Bachelard, rêver et peindre les éléments (2005)
  • Vivre la philosophie (2007)
  • Gaston Bachelard:L’Intuition de L’instant au risque des neurosciences (2012)

Membre actif de l’Association des Amis de Gaston Bachelard

07 11 2014
Un dialogue entre oeuvre et modèle
7 novembre 2014 – musée Denon
2 séances 14h à15h30 et 16h à 17h30
gratuit sur inscription
doc-visuel-modèle-vivant-web
Cours de dessin d’après modèle vivant au musée.
Le musée Denon et l’Ecole Média Art Fructidor vous proposent deux séances de dessin pour public adulte mettant en regard des oeuvres du musée et un modèle, autour de l’exposition “Nudités et oripeaux : mise à nu et dévoilement”.
Réservation : 
beauxarts.denon@chalonsursaone.fr
03 85 94 74 41